Menu

Massif de l’Ardenya et de Cadiretes

Le massif de l’Ardenya et de Cadiretes fait partie de la chaîne littorale, entre les Gavarres et les montagnes de Montnegre-Corredor, et constitue une barrière entre la plaine de la Selva et la mer. Son point le plus haut est le Puig de Cadiretes (519 m).

Il s’agit d’un espace naturel constitué de petits reliefs granitiques en continuité avec la Marina de la Selva tout en séparant la plaine de la Selva de la mer. Les versants maritimes de ce massif plongent brutalement dans la mer, formant une côte rocheuse escarpée, très abrupte et soumise à la dynamique de la houle. L’ensemble de ce massif constitue une zone naturelle d’une très grande beauté paysagère et esthétique. Le fait qu’il s'agisse d'un massif littoral rend cet espace très intéressant puisqu’il permet de garder en bon état une zone côtière relativement vaste.

Signalons la singularité géologique que présentent certaines formations caractéristiques du massif. Il s’agit par exemple d’affleurements granitiques exceptionnels et de blocs de granit modelés par l’érosion, qui ont pris des formes très curieuses sous son action, comme celles de Pedralta, constituée d’un grand bloc basculant. Le massif de l’Ardenya compte un Espace d’intérêt géologique (EIG) faisant partie de l’Inventaire des espaces d’intérêt géologique de Catalogne (IEIGC). Cet inventaire est une sélection d’affleurements et de sites d’intérêt géologique qui, dans l’ensemble, témoignent de l’évolution géologique du territoire catalan, et qu’il faut préserver en tant que patrimoine géologique.

Le paysage de cette chaîne de montagnes, pleinement méditerranéen septentrional, se situe en plein dans le domaine de la suberaie (Quercetum ilicis galloprocinciale suberetosum), et le territoire est en grande partie occupé par les buissons silicicoles (Cisto-Lavanduletea).

En ce qui concerne le patrimoine archéologique, l’Ardenya conserve un grand nombre d’éléments mégalithiques. Les monuments les plus connus sont les menhirs, dont la fonction est inconnue, mais liée à des aspects funéraires ou religieux. Un autre type de sépulture est la grotte artificielle, très intéressante puisque son utilisation est surtout concentrée dans le massif de Begur et à Cadiretes, ce qui permet de supposer que son arrivée se fit par voie maritime. Signalons aussi les pierres avec insculptures, les gisements paléolithiques, différents peuplements ibériques et le quatrième ustrinum (lieu de crémation des morts) connu à ce jour en Catalogne.

Les éléments architecturaux définissant l’identité du massif de Cadiretes sont surtout ses fermes, ses ermitages et ses églises. Mentionnons aussi les sources, les bornes délimitant les communes et toute une série d’éléments qui, s’ils sont moins visibles, n’en sont pas moins importants

Itinéraire en VTT dans l’Ardenya:   http://www.turismegirones.cat/arxius/Trobada%20Cadiretes.pdf

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Avec le soutien de:

 cat turisme girones  dipu girona  logo costa brava  vies verdes